AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Salle D'Audience N° I Arslan - Le Gouvernement contre Jul

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
JACKONEILL
Colonel de l'Académie


Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 03/07/2007

Feuille de personnage
Colonie: 3
Alliance:
Niveau ville:
3/3  (3/3)

MessageSujet: Re: Salle D'Audience N° I Arslan - Le Gouvernement contre Jul   Lun 8 Sep - 15:05

Jack avait eu l'impression d'assister à des joutes verbales. Certes le dossier n'était pas simple à juger mais quelque chose le travaillait toute fois. Aucun acte physique n'avait été entrepris pas Sir Jul au moment du conflit dont il était question. Etions-nous en train de juger une façon de penser ? Même dites ouvertement, ne sommes-nous plus libre d'avoir nos propres idées même si elles vont à l'encontre de l'autorité ? Bien sur si ces paroles avaient été à l'origine d'un véritable soulèvement. Mais là, selon les faits, le conflit avait commencé bien avant que Jul ne dise quoi que ce soit. Oui, vraiment pas simple.

Les différentes plaidoiries instauraient un certain doute et le Juge allait avoir fort à faire pour prendre une décision équitable.

A la sortie du Juge, la salle se leva.

Jack salua Dame Séléna d'un signe de tête, puis William qui se retourna avant de sortir un instant dans le couloir en attendant le verdict.


Dernière édition par JACKONEILL le Lun 8 Sep - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Séléna

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Salle D'Audience N° I Arslan - Le Gouvernement contre Jul   Lun 8 Sep - 15:45

Le juge s'était levé et avait quitté la salle du tribunal.

J'étais un peu décontenancée de n'avoir pas eu le crédit de contrecarrer l'objection

J'aurai tout entendu à ce procès...

"Manquement au devoir" or que mon client était dans les premiers à répondre présent militairement.

"Une grâce"...comme si Jul avait été condamné or qu'il n'était pas encore jugé coupable ou innocent.

Voila que le plaignant se faisait avocat,juge et dieu tant qu'il y était....

Je sortais prendre l'air en attendant le verdict.
Je retrouvais Lancelot


- Tu as vu Gwen?
- Non,elle n'est pas là.Personne l'a vue apparemment.Je ne sais qui pourrait t'aider
- Je me demande si tout va bien pour elle....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cormapaya

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Salle D'Audience N° I Arslan - Le Gouvernement contre Jul   Lun 8 Sep - 23:12

Le bureau du juge était fermé depuis 24 h00 déjà et tout le monde l'attendais de pied ferme.

A l'intérieur, le Juge prenait dossir sur dossier, preuves contre preuves, puis revenait sur le contenu du procès....

Il sentit la fatigue arriver et commanda au garde qui protégeait sa porte de bien vouloir lui faire apporter un magnum de café.

Le garde appela l'intendance et le café arriva dans les 5 mn qui suivaient.

Le Juge s'assit dans son fauteuil, pris sa tasse, remua le café agrémenté de quelques sucres. Il but quelques gorgeés et s'assoupi quelques instants.

A son éveil une heure était passée, il était furieux contre lui-même.

Il se remit à la tache pour respecter le délais qu'il avait Lui-même ordonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cormapaya

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Salle D'Audience N° I Arslan - Le Gouvernement contre Jul   Jeu 11 Sep - 1:17

Chers Colons,

La Cour…Veuillez vous lever.

Le Juge entra par la porte dérobée, le visage fermé.

(Il faut dire qu’il n’avait pas pris de repos depuis trois jours durant à part le petit écart de la veille dont il n’était pas fier)

Le Juge s’assit, ouvrit ses dossiers et regarda longuement la foule amassée dans cette salle d’audience qui avait pour la première fois accueillit un procès. Tout le monde le regardait dans un silence religieux.


Il prit un immense papier qu’il allait dérouler au fur et à mesure de sa lecture.





Chers Colons,

-Par les pouvoirs qui me sont conférés, je vais en ce jour de grâce vous faire lecture du verdict que la cour à ordonnée dans l’affaire du Gouvernement et de Sir Arslan contre Sir Jul.

-Veuillez vous assoir.

-Maître Séléna au vu de l’impossibilité de Sit Jul à être présent ce jour pour des soucis techniques, je vous demande en tant que son avocat de bien vouloir vous lever et écouter.


-Je ne vais par vous refaire le procès tout en entier, mais je me doit de vous donner un minimum d’explication.

-Au vu des preuves qui ont été versées par l’accusation au vu des contre preuves versées par la défense, au vu des interrogatoires, je tiens à vous citer certains points qui justifieront la décision de la cour.


-Sir Aubrey Accuse Au nom du Gouvernement Sir Jul de calomnies, Haute Trahison et Félonie...

-Sir Jul ne nie pas avoir soutenus des propos dont il ne comprenait pas l’importance des interprétations.

-Sir Jul ne nie pas avoir été amadoué par un mouvement qu’il ne reconnaissait que par un échantillon des idées et dont il n’avait pas pris conscience de l’importance de l’ensemble des données.

-Sir Jul dont le verbe est simple et malgré tout courtois ne pouvait se rendre compte que ses propos pouvaient être interprétés différemment de ce qu’il voulait dire (en exemple, si je vous dit la phrase : Mon chien est mort de trouille, chacun peut l’interpréter à sa façon soit que mon chien à fait une crise cardiaque en ayant eu une grosse peur et en est mort, soit que mon chien toujours vivant s’est fait une grosse peur). Mais si l’on reprenait le contexte général de la phrase il n’y aurait eu aucune ambigüité.

-Ce contexte à été versé par la défense sans rien cacher pour la compréhension des propos et en mettant aussi en avant les points négatifs de ces tels propos, alors que l’accusation n’a présenté que des passages tronqués.

-Sir Jul s’est excusé brièvement. Mais en fait trop brièvement de ses actes.

-Sir Aubrey (Toujours au nom du gouvernment souhaite renoncer à une partie de sa plainte.)

-Je tiens à signaler que Sir Jul qui à toujours été pour le dialogue ne s’est jamais dérobé aux injonctions et qu’il à été déjà en partie gracié par ce même gouvernement après les faits en lui conférant des tâches digne d’un Colon de confiance.

-Je ne peux en mon âme et conscience ne pas pouvoir donner raison à cent pour cent à l’accusation comme je ne peux donner raison à cent pour cent à Sir Jul.

-De ce Fait, La cour à décidé de condamner Sir Jul à des Excuses publiques en bonne et due forme envers tous ceux qui se sont sentis visés par ses propos et pour avoir été un partenaire, (NON ACTIF PHYSIQUEMENT puisqu’aucune preuve n’a décrit Sir Jul participant personnellement), mais dans les idées de ce mouvement. Mouvement qui devrait être lui-même devant ce tribunal.

Sir Jul est condamné également à verser un dédommagement symbolique au Gouvernement pour compenser les frais de justice soit la somme de 30.000,00 écus.

-Sir Aubrey si il doit y avoir une forte amende, elle serait due par l’ensemble des appartenant au mouvement précité lors des faits. Je suis sûr de les trouver un jour ici même.

-Sir Aubrey, je vous demande également de faire attention à vos interprétations des faits car si l’on regarde de près on notera une certaine animosité envers ceux qui ne pensent pas comme vous et qui ne manient pas aussi bien le verbe dont vous êtes excellent. Pensez aussi qu chacun peut s’exprimer librement sans pour autant prôner la révolution, je vous l’accorde.

Venons en à Sir Arslan.

Quand vous déposez plainte, respectez les consignes, ce dont vous avez omis, peut être involontairement ou par négligence, et n’essayez pas de retourner la situation en proposant un arrangement amiable et aimable. Je vous avait personnellement prévenu et mis en garde à ce sujet.
Etant donné que vous n’avez pas respecté la cour,

Sir Arslan, je vous condamne à 10.000,00 Ecus d’amende pour non respect de la justice a titre de dédommagement(en espérant que l’accusé s’en contentera.)


Quand à vous Maître Séléna sachez que je dois réfuter le fait que vous demandiez l’annulation de ce procès pour avoir à juger des faits anciens et passés.
Rien ne dit à ce jour dans la loi qu’il y ai prescription après une période donnée.
De plus, comment pourrions nous juger des faits si ils ne se sont pas encore passés? Cela serait incompréhensible de lancer un procès avant les actes.

Je tiens également à vous rappeler à l’ordre en tant qu’Avocat reconnu, que vos propos,
que je cite :
« Que dire? Avec tout le respect que je dois à la Justice, nous sommes en présence ici d'un grand spectacle de cirque. »
ne peuvent en aucun cas être digne du rôle que vous avez. Si vous prenez vous-même les parties adverses pour des clowns ne pensez vous pas amener un non respect mutuel. Sachez qu’ici c’est moi qui juge de ce qui est dit et que ce n’est pas de votre ressort. Pensez aussi à reconnaître l’adversaire cela n’en sera que bénéfique pour votre métier et votre reconnaissance. (Heureusement que vous ne vous adressiez pas directement à moi-même sinon je vous attaquais pour outrage à la cour. )
En conclusion, modérez vos propos.

-Je demande au ministre de la justice de venir se présenter à mon bureau afin de le missionner pour faire exécuter les peines prononcées.


Chers Colons, la cour vous remercie de la contenance dont vous avez fait preuve tout au long de ce procès et remercie encore un fois L’accusation (s), La défense, l’Accusé, L’ex Ministre Sir Jack pour avoir permis à ce procès de se dérouler dans de bonnes conditions.
Ce procès étant le premier à figurer dans les anales de nos colonies servira de référence pour les futurs à venir et nous permettra d’en améliorer le déroulement. Je vous demande donc indulgence et reconnaissance.


La Cour en à décidé ainsi, que ce soit écrit et respecté.

Juge Cormapaya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle D'Audience N° I Arslan - Le Gouvernement contre Jul   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle D'Audience N° I Arslan - Le Gouvernement contre Jul
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Je vais porter plainte contre mon patron.
» disparition de l'Euro ou Euro-gouvernement
» Faire face aux Ides d’octobre Contre le monétarisme, un système de crédit public
» Se faire aider par un coach : pour ou contre???
» US Mint / liberty dollar /attaque contre la vraie monnaie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Colonies Anglaises :: Hôtel Cromwell - Haute Cour de Justice :: Le tribunal des Colonies Anglaises-
Sauter vers: